http://www.google.com/analytics/ https://www.google.com/analytics/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2022

AMENAGEMENTS A GOSNAY SUITE

Des travaux pour protéger les villages des inondations  

Bruaysis Les dégâts dus aux inondations sont récurrents. L’Agglo de Béthune-Bruay prévoit l’aménagement de deux zones d’expansion de crues à Ourton, La Comté et Gosnay  
  •  
  •  
Ils ont déjà bien commencé du côté de Gosnay (lire aussi en page 14). Mais les travaux d’aménagement des Zones d’expansion de crues (Zec) à Ourton et La Comté vont démarrer cet automne. Mais à quoi vont-elles servir ? Concrètement, une Zec est un espace naturel ou aménagé où les eaux de débordement peuvent se répandre lors d’épisodes de crue. Cette zone assure un stockage provisoire de l’eau et retarde son écoulement et par extension, des potentiels épisodes d’inondations.
PLUS DE 400 000 M 3 DE STOCKAGE
S’il fallait creuser derrière le cimetière communal de Gosnay, ça ne sera pas nécessaire à Ourton et La Comté, situées en fond de vallée. Pour ces sites, des digues seront mises en place, selon nos confrères de la Voix du Nord. Un aménagement paysager est prévu pour ces digues, ainsi que la restauration de 17 hectares de zones humides, afin de limiter l’impact écologique des travaux. Le premier site, à Ourton, fera 32 500 m 3 pour un second de 172 100 m 3 à La Comté et un total de 204 600 m 3 de stockage. Du côté d’Ourton, le site sera aménagé aux abords du bois Mont. Le site retenu à La Comté se situe derrière l’ancienne briqueterie. Les Zec devraient être opérationnelles avant la fin d’année 2023 et permettront de protéger les habitants lors des forts épisodes de pluie. Dans ces conditions, les trois Zec devraient permettre de faire baisser le niveau de la Lawe de 40 centimètres en aval. La nouvelle capacité de stockage sera colossale. Le coût des travaux l’est tout autant. Au total, la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys romane engage 4,4 millions d’euros dont 2,8 millions pour la Zec de Gosnay. Environ 600 000 euros sont estimés pour les aménagements paysagers et la restauration des zones humides.

Écrire un commentaire